Date & Lieu Octobre 2011, Marseille.
réalisé dans le cadre du DSAA
Technique Collage.
Matériaux Service à thé, riz
Ce projet artistique, est le fruit d’une réflexion sur l’accident qui est souvent perçu négativement par l’homme qui désire et a l’habitude de tout contrôler. Pour retrouver cette maîtrise face à un accident on a tendance à vouloir effacer ses traces, mais en vain. Afin de rendre compte de l’absurdité de cette action, j’ai utilisé de la vaisselle cassée par inadvertance que j’ai réparée avec du riz. Le choix d’un incident domestique sans gravité permet d’accentuer l’aspect dérisoire. Le matériel « rustine » utilisé étant inadapté, il fait perdre sa fonctionnalité à l’objet. Enfin cette perte de contrôle vue, au départ, négativement permet finalement de créer un objet unique.